Tokyo, Avril 2016 : Quand la beauté voit la vie en rose…

Annoncés au jour près dans toutes les régions du Japon par le « sakura forecast », ils sont enfin arrivés et ont été accueillis avec ravissement. Il s’agit bien sûr des cerisiers en fleur, prétexte de rituels ancestraux mais aussi d’animations en tous genres. Les marques ne sont pas en reste, de Kitkat au Starbuck, en passant par Martini et Chivas. Pour le marché de la Beauté qui reste le no 3 après les US et la Chine l’occasion est trop « belle » !

CDG : un look Printemps

Cela commence à CDG, au terminal 1, avec le « look du Printemps », à la fois skincare et maquillage : teint frais et éclatant, ainsi que regard pétillant, le tout dans un habillage classique de fleurs de cerisier rose et blanc.

-2482

Au Japon, dans les points de vente, le rose se décline sur tous les tons. Cela peut aller de « vieux rose précieux » comme l’édition spéciale body cream « Japanese cherry blossom » de Body shop ou la collection entière de toiletries « Cherry Blossom festival » de la marque Laline, jusqu’au rose plus vif du « medicated sekisai » de Kosé, où les fleurs de cerisier cohabitent avec le bleu très technique de cette marque de soins populaire.

Les roses deviennent plus pastels quand ils sont joués pour le maquillage (palette de Nocturnal pour les yeux Pola) ou déclinés dans toutes les tonalités en harmonie avec brun et bleu pour le thème global Sakuraism de la marque Three. « Natural, honest et creativ » , la marque du groupe Albion fait logiquement la place belle au Sakuraism dans son flagship d’Aoyama, par un spectaculaire bouquet à l’entrée. Les produits de maquillage sont décorés d’un imprimé de fleurs en semi tandis qu’un vrai décor est joué sur les produits d’hygiène. Le concept est décliné jusque dans les moindres détails, proposant même dans la boutique le menu spécial sakuras au bar ( fait de salade detox « sakuraameshi » ). Une grande campagne presse, affichage, ainsi que le merchandising des grands magasins relaient avec force le concept.

Sakuraism : Un concept de beauté global

Même si le marché du parfum n’est pas très développé au Japon, il inspire néanmoins quelques séries limitées pour fêter les sakuras ou plus généralement l’arrivée du Printemps. En illustration, deux fragrances « Ever bloom » de Shiseido et « Blossom » de Clean, dont les tonalités de roses se font reflets subtils de verrerie pour l’un, ou s’orne de fleurs en décor au fil pour l’autre.

-2481

Mais le rose c’est aussi un état d’esprit comme le souligne Lancôme en signant le spectaculaire « Pink state of mind » annoncé en presse, affichage et lançé dans le très chic quartier « Midtown » d’Omotesando. La maison met en scène par une découverte sensorielle ses succès iconiques en Asie, au milieu d’un jardin à la française. Onpeut tout autant y déguster un verre au juicy shaker bar que faire un selfie devant le mural rose, puis repartir avec my little happy box illustrée à la française – et cette fois c’est la tour Eiffel qui est jouée en rose sur les petites trousses !

Tapis rose pour Lancôme : pink state of mind

Nous pourrions élargir le sujet aussi sur la Corée et la Chine…Car l’afflux nouveau, surtout cette année, de touristes chinois venus en masse découvrir les sakuras, fait de Tokyo la ville phare en la matière, où la beauté mondiale voit la vie en rose.